F2 – Weekend de course à Spielberg terminé

Qualifications 

Profitant d’une bonne préparation et d’une monoplace efficace, Victor a décroché sa 2e pole position de l’année après celle de Djeddah tandis que Théo a pris la 3e place. 

Sprint Race 

  • Sur une piste légèrement humide et avec une possibilité de bruine, Théo est parti en pneus pluie alors que Victor a fait le choix des gommes tendres. 
  • Théo a bouclé un premier tour spectaculaire en 2e position alors que Victor s’est montré prudent et a glissé à la 15e position. 
  • Une neutralisation et le séchage progressif de la piste ont inversé les tendances. Théo a changé de gommes et terminé l’épreuve en dehors des points. La stratégie de Victor a payé et il a effectué de nombreux dépassements pour monter sur son 5e podium de la saison. 

Course feature 

  • Tous deux équipés des Pirelli super tendres, Théo a viré en 2e position, Victor en 3e. 
  • Après leur pit stop, ils roulaient ensemble aux 9e et 10e places qui sont mécaniquement devenues les 3e et 4e à la fin des arrêts aux stands de leurs adversaires partis en pneus tendres. Mais une neutralisation a permis à ces derniers d’être au contact de nos pilotes tout en ayant effectué leur pit stop. 
  • Théo et Victor n’avaient pas les armes pour résister à leurs rivaux qui avaient des pneus neufs et ils ont rallié l’arrivée aux 7e et 9e places. 
  • Théo conserve la 2e place au championnat, Victor passe de la 10e à la 7e

Victor Martins : 

« Je me suis senti en confiance dès le premier tour des essais libres. L’équipe a fait un super travail, l’auto était un régal et j’ai pu attaquer pour aller chercher la pole position. 

Pour la course sprint, nous avons attendu jusqu’au dernier moment pour choisir les pneus slicks et il a fallu garder son sang-froid dans les premiers tours ! Mais une fois la trajectoire sèche, j’ai retrouvé un excellent équilibre et j’ai pu attaquer autant que je voulais pour dépasser plusieurs voitures. 

La course principale est une vraie frustration. J’ai perdu deux places au départ à cause du patinage, mais le podium était encore jouable jusqu’à ce que la neutralisation rebatte totalement les cartes. 

Malgré tout, nous n’avons pas ou peu commis d’erreur en Autriche, nous sommes performants quel que soit les conditions et cette bonne base doit nous permettre de viser la pole et la victoire à Silverstone. » 

Sébastien Philippe : 

« C’est un week-end assez frustrant car, bien qu’étant très compétitifs, nous n’avons pas pu récolter les fruits de notre bon travail.  

En se qualifiant 1er et 3e, on s’attend à jouer les tous premiers rôles, mais la sortie de la voiture de sécurité dans la course longue ne pouvait pas se produire à un pire moment pour nous. Alors qu’ils avaient effectué une course solide, Théo et Victor étaient des proies faciles pour leurs adversaires. 

Théo a également été malchanceux dans la course sprint où le choix des pneus était une loterie. Victor a su être patient en début d’épreuve, et habile pour ne pas sortir de la piste dans des conditions très complexes. Sa remontée à la 2e place était un modèle du genre et lui a permis de monter sur son 3e podium d’affilée, son 5e en tout. 

Malgré des résultats en demi-teinte, notre niveau de performance est bon et il faut rester sereins et concentrés sur nos objectifs pour un mois de juillet intense. » 

Copyright: Dutch Photo Agency

Copyright 2020 © ART Grand Prix
created by Logo V-Studio